Les 3 étapes indispensables après votre entretien d’embauche

publié le 10/07/2017
Nous y sommes ! Vous venez enfin de passer l’entretien pour le poste que vous vous désirez. Attention… Ce n’est pas le moment de vous reposer sur vos lauriers. Mission Handicap vous guide sur le comportement à adopter post entretien.

 

Avant de partir 
Pensez à demander un debriefing à votre interlocuteur. Un bon moyen pour faire le bilan de l’entretien que vous venez de passer. Montrez au recruteur votre intérêt pour son avis et votre capacité d’écoute, ses retours seront aussi constructifs pour la suite de votre recherche d’emploi.
Avant de quitter le bureau de votre interlocuteur, demandez des précisions sur la suite du processus de recrutement. Par ailleurs, n’hésitez pas à demander une confirmation des coordonnées de la personne en charge du recrutement. Ses précisions vous permettront de savoir quand et comment l’entreprise compte informer les candidats de sa décision.
 


Le lendemain
Envoyer un mail de remerciement. Ce sera par ailleurs l’occasion de reconfirmer votre motivation pour le poste. N’hésitez pas en quelques lignes de décrire les point-clés des besoins du recruteur en les associant à vos compétences et votre expérience professionnelle. Attention : votre email doit être concis et cohérent avec votre entretien. Par exemple : « je tenais à vous remercier pour l’accueil que vous m’avez réservé hier et vous confirmer mon intérêt pour le poste de …  J’ai bien noté que vous étiez à la recherche de …. Comme nous l’avons évoqué hier en entretien, j’ai eu l’occasion, lors de mon précédent poste, de …. Cela m’amène à penser que je serai parfaitement opérationnel dans les fonctions que vous voudrez bien me confier. » 
 

La semaine suivante 
Vous pouvez faire une relance téléphonique dans les 10 jours suivants l’entretient. Pourquoi ? Et bien c’est simple : rafraîchir la mémoire du recruteur et savoir si votre profil correspond à ce qu’ils recherchent.
Attention : ne confondez pas relance et harcèlement. Restez courtois, même si le recruteur est évasif dans sa réponse.
 

Ces trois étapes clés vous permettront de montrer votre motivation, votre capacité d’analyse mais aussi votre courtoisie au recruteur : trois qualités recherchées par les entreprises !