Assurance

 

CHIFFRES CLES

  • Près de 200 000 personnes sont employées dans le secteur des assurances, dans 500 entreprises
  • L’âge moyen des salariés est de 42 ans et ce sont plutôt des femmes qui occupent les postes du secteur
  • A la veille d’un important mouvement de renouvellement de ses effectifs, 10 000 à 30 000 personnes sont recrutées chaque année dans les sociétés d’assurance
  • Ces opportunités d’emploi s’adressent notamment aux jeunes, en priorité pour les activités commerciales et de gestion de la clientèle
  • Près d’un jeune diplômé sur trois se forme par le biais d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. Le nombre d’alternants ne cesse d’augmenter d’année en année : 3 000 contrats fin  2009, soit plus de 16% des effectifs.

 

TENDANCES 2011

Le monde des assurances change : rapprochements de compagnies, e mutuelles, concentration de courtage, diversification des activités et des canaux de distribution, nouveaux besoins du marché, accompagnement des entreprises dans la mondialisation, changement du comportement des consommateurs, régulation législative et contrôle réglementaire pour plus de transparence de la profession…. De nouvelles exigences de recrutement apparaissent.

Les actuaires : c’est la famille de métiers qui a bénéficié du plus fort taux de croissance depuis 2002, et cette tendance devrait encore plus se poursuivre. La concurrence et les nouvelles technologies accentuent les attentes en matière  d’innovation. Lac actuaires continuent d’être recherchés, notamment pour répondre aux besoins induites par la mise en place des nouvelles contraintes réglementaires. Le renouvellement des générations dans la profession s’annonce.

D’ici à 2015, plus de 30% des salariés du secteur atteindront l’âge de 60ans, dont 42% sont des cadres. Il est donc nécessaire d’anticiper ces évolutions par une gestion prévoyante des métiers et des compétences. Plus que jamais, le recrutement et la fidélisation de talents sont d’actualité.

Les métiers les plus concernés par les recrutements et les évolutions : commercial et technico-commercial, actuaire, contrôleur de gestion et audit…

 

FOCUS METIERS

Expert en assurance

Il en existe plusieurs types qui exercent chacun leur activité dans leur spécialité : bâtiment, construction, réparation automobile, agriculture, transport aérien et maritime, médecine, objets d’art…Etc. Si certains experts travaillent au sein de sociétés d’assurances, la plupart exercent leur activité comme indépendant. Missionné par une société d’assurance ou par un assuré, l’expert est la personne qui possède des connaissances techniques approfondies et maîtrise les règles juridiques inhérentes au contrat d’assurance et aux mécanismes d’indemnisation. Il est recommandé de compléter son cursus par une formation juridique et technique sur l’assurance et ses produits. Les missions d’un expert sont d’effectuer, avant la souscription d’un contrat, les expertises préalables de bâtiments, matériels industriels, objets d’art…Etc., pour estimer la valeur des biens à garantir, notamment lorsque ceux-ci présentent des caractéristiques particulières : après un sinistre d’en déterminer les causes, vérifier les circonstances et estimer le montant des dommages ou du préjudice subi, en conformité avec le contrat souscrit.

  • Salaire : il peut atteindre 2 700€ par mois