Informatique

 

CHIFFRES CLES

  • Le secteur regroupe 700 000 salariés
  • C’est le secteur qui affiche la plus forte hausse en 2011 avec une augmentation de 100%
  • Les SSII (sociétés de services en ingénierie informatique) comptent quelques 350 000 collaborateurs
  • + de 31 00 recrutements de cadre sont prévus dans le secteur pour l’année 2011, principalement en Ile de France
  • Les embauches de jeunes devraient être plus nombreuses que les années précédentes : environ 9 000 jeunes diplômés sont attendus sur le marché du travail.

 

TENDANCES 2011

Côté écoles d’ingénieurs, les FIP s’imposent : plus de 80 diplômes d’ingénieurs différents sont accessibles en apprentissage : les FIP (Formations d’Ingénieurs en partenariat proposent de conjuguer études et première expérience professionnelle. Elles accueillent des titulaires de BAC+2, mais certaines d’entre elles recrutent dès le BAC. Depuis quelques années, les écoles dites « classiques » sont également de plus en plus nombreuses à proposer de l’alternance.

L’informatique de gestion : les outils de gestion de la relation client, dont l’objectif est de fidéliser la clientèle, sont de plus en plus prisés des entreprises. Tout comme ceux qui permettent de gérer la chaîne logistique. Grâce à eux, les entreprises peuvent optimiser le système de production, d’approvisionnement et de distribution…

Le multimédia et les jeux vidéo : toujours à la recherche de la perfection graphique, les sociétés qui développent des jeux vidéos recherchent sans cesse de jeunes talents. Les postes sont rares, il faut faire preuve d’une vraie passion et posséder de grandes compétences pour exister dans ce milieu. La 3D occupe une place très importante : consoles de jeux, téléviseurs, jeux sur téléphones portables. Les techniciens doivent afficher compétences, polyvalence et souvent posséder une expérience dans le secteur.

 

FOCUS METIERS

Développeur web

Il est à la fois un technicien et un artiste. Il doit posséder des compétences en développement informatique et faire preuve d’un sens créatif et esthétique pour gérer les images qui lui sont confiées. Son but est d’optimiser er de faciliter la navigation des utilisateurs sur les sites qu’il développe. Après avoir pris connaissance du besoin du client, le développeur analyse l’objectif de communication poursuivi, puis il définit la solution technique la plus appropriée pour atteindre l’objectif. C’est le moment de rédiger un cahier des charges fonctionnel et technique correspondant au projet. La suite de sa tâche se faut de façon plus technique : conception de maquettes, définition de l’arborescence u site, choix des logiciels, création d’animations. Elle se conduit avec les tests de fonctionnalité. Le produit est ensuite remis au client, accompagné d’un manuel d’utilisation du site. Il arrive que le développeur assure une formation pour les utilisateurs du site. Cet emploi s’exerce aussi bien dans les services informatiques d’une entreprise qu’en free-lance.

  • Salaire : entre 1 500€ et  2 000€ pour un jeune développeur. Possibilité de gagner davantage en free-lance.