Contrat de professionnalisation ou contrat d'apprentissage ?

O.A,
publié le 07 mars 2014

Quel contrat choisir ? Quelle sera ma rémunération ? Combien de temps dure une formation en en alternance ? Il n’est pas toujours évident de s’y retrouver et de choisir le contrat correspondant à vos attentes, voici un récapitulatif des deux principaux contrats en alternance.

La formation en alternance est un contrat de travail de type particulier. Elle permet aux candidats d’alterner des périodes d’acquisition de savoir-faire en entreprise et des périodes de formation théoriques dispensées en centre de formation. Il existe deux types de contrats en alternance, le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation.

Le contrat d’apprentissage

A qui s’adresse-t-il ?

Il est destiné aux jeunes de 16 à 25 ans (il n’y a pas de limite d’âge pour les personne en situation de handicap). Ce contrat permet d’obtenir un diplôme de l’enseignement professionnel ou technologique ou d’un titre répertorié.

Le lieu ?

Partout en France, dans un centre de formation d’apprentis (CFA)

Combien de temps ?

La durée du contrat peut varier en fonction de la formation choisie, de 12 mois à 36 mois. Celle-ci est portée à 4 ans pour les personnes en situation de handicap

Il comporte les mentions obligatoires suivantes : la date de début du contrat, la durée, le diplôme préparé, le salaire, les horaires de travail, l'adresse de l'établissement de formation. Le contrat d'apprentissage fixe les engagements respectifs des trois partenaires.

Quelle rémunération ?

La rémunération est calculée en fonction de l’âge et du niveau d’étude. Durant la formation l’apprenti perçoit un salaire calculé en pourcentage fonction du Smic, entre 25 et 78 %.

Ancienneté/Âge

16/17 ans

18-20ans 

21ans etplus*

1ère année

25% du SMIC

41% du SMIC

53% du SMIC

2ème année

37% du SMIC

49% du SMIC

61% du SMIC

3ème année

53% du SMIC

65% du SMIC

78% du SMIC

Selon les secteurs les montants peuvent être plus favorables.

Le contrat de professionnalisation

A qui s’adresse-t-il ?

Ce CDD (contrat à durée déterminée) s’adresse à des jeunes âgés de 16 à 25 ans qui souhaitent acquérir une qualification professionnelle, dans n’importe quel domaine. Les demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus peuvent également bénéficier de ce dispositif

Les bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) ou de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) ou aux personnes ayant bénéficié d’un contrat unique d’insertion (CUI).

Le lieu ?

Toutes les entreprises, en dehors de la fonction publique, peuvent accueillir des jeunes en contrat de professionnalisation.

Combien de temps ?

La période de professionnalisation (la formation en alternance) est comprise entre 6 et 12 mois. Quand la branche professionnelle l’autorise, le contrat peut être prolongé jusqu’à 24 mois, par exemple pour préparer un BTS (brevet de technicien supérieur). Dans le cadre d’un CDI, l’action de professionnalisation se déroule en début de contrat mais la grande majorité des contrats de professionnalisation sont des CDD.

En cas d’échec aux épreuves, maladie, maternité, accident du travail ou défaillance de l'organisme de formation  le contrat peut être renouvelé une fois.

Quelle rémunération ?

Jeunes de moins de 21 ans

Jeunes de 21 à 25 ans

Demandeurs d’emploi de 26 ans et plus

55 % du Smic

70 % du Smic

100 % du Smic ou 85 % du minimum prévu par la convention collective

65 % pour un jeune titulaire d’un bac pro ou équivalent

80 % pour un jeune titulaire d’un bac pro ou équivalent

 

Quelques conseils : avant de vous lancez dans la recherche d'entreprise, il est recommandé de bien réfléchir à son projet professionnel. Car malgré le succès des contrats en alternance, trouver une entreprise peut s'averrer très difficile. N'hésitez pas à vous renseignez auprès des professionnels pour vous faire une idée précise de votre futur métier (avantages et inconvénients). Enfin, ne pas négliger la période de prospection, le printemps est la période la plus propice pour postuler car la plupart des contrats se signent entre mai et juillet.