"Nos efforts sont toujours portés vers le recrutement"

"Nos efforts sont toujours portés vers le recrutement"
Anne Rayon,
publié le 29 juillet 2011

Le Groupe Crédit Agricole SA dispose d'une des "Mission Handicap" les plus actives sur le plan du recrutement de personnes en situation de handicap. A l'occasion du partenariat entre le groupe et HandiBanque.fr, retrouvez l'interview de Anne Rayon, Responsable Adjointe Diversité et Handicap pour le groupe Crédit Agricole SA.

Pouvez-vous nous présenter la Mission Handicap du Crédit Agricole S.A. ?

La Mission Handicap a été créée en 2005 dès la signature du 1er accord de groupe avec les organisations syndicales. Depuis, nous avons signé deux nouveaux accords dont le dernier en mars 2011. La Mission Handicap du groupe, désormais nommée Equipe Diversité et Handicap, fait partie intégrante du groupe Crédit Agricole S.A. depuis 6ans.  
Il faut savoir que le groupe Crédit Agricole S.A. est composé de différentes entités. Parmi elles :

  • LCL (qui représente quasiment la moitié de l’effectif sur toute la France)
  • Le pôle Assurances du Crédit Agricole (Predica Pacifica)
  • La Banque de Financement et d’Investissement (CACIB)
  • Le Centre de Gestion d’Actifs (Amundi)
  • Les entités Crédit à la Consommation (Consumer Finance)

Le périmètre d’action de l’Equipe Diversité et Handicap est donc large : plus de 40 000 personnes sur une quinzaine de filiales.
L’Equipe gère tout le périmètre des entités du Groupe Crédit Agricole à l’exception des Caisses Régionales, qui sont elles gérées  de manière indépendante par l’Association HECA (Handicap et Emploi au Crédit Agricole).
Les objectifs de recrutement du second accord ont été dépassés. Par ailleurs, notre mode de fonctionnement, sur tous les sujets (recrutement, maintien dans l’emploi et secteur protégé et adapté) repose sur la mutualisation du budget alloué à l’intégration des personnes handicapées.

En ce qui concerne le 3ème accord, nos efforts sont toujours portés vers le recrutement. L’objectif : 140 personnes dont 50 CDI. Parallèlement, au-delà du recrutement direct nous mettons tout en œuvre pour permettre aux collaborateurs de se déclarer afin de les accompagner. Enfin, nous développons aussi le recours au secteur protégé et adapté (ESAT et EA).

 

Pourquoi avez-vous choisi  d’être partenaire du site HandiBanque.fr ?

Nous nous sommes engagés avec le site HandiBanque.fr car nous souhaitions tester le seul site spécialisé sur l’emploi des personnes en situation de handicap sur les métiers bancaires. HandiBanque.fr nous permet de bénéficier d’un canal misant sur la qualification de candidats liée à nos métiers et non un canal généraliste.
Le partenariat a été lancé fin mars, nous avons depuis lancé une campagne de recrutement pour LCL, l’entité qui recrute le plus de profils commerciaux et dont l’enjeu de recrutement est le plus important. La période estivale dans laquelle nous entrons est des plus propices pour préparer la rentrée scolaire 2011. Nous prévoyons d’ouvrir 15 postes de formation en alternance sur le métier de Conseiller d’Accueil.

 

Le Crédit Agricole S.A. mise donc sur l’alternance en tant que vecteur d’emploi. Pouvez-vous nous expliquer un peu plus en détail la formation au métier de Conseiller d’Accueil que vous venez d’aborder ?

Cette promotion est un projet mené par LCL et la Caisse Régionale Crédit Agricole d’IDF en partenariat avec l’Université Paris 5. Le diplôme proposé a été créé par l’Université et permet une adaptation parfaite de la formation au métier de Conseiller d’accueil que nous proposons. Les matières abordées forment parfaitement au métier : techniques bancaires, vente, finance, droit, etc.... Il faut savoir que les entités recruteurs, qui font chacune leur propre sourcing, misent surtout sur l’aspect commercial des postulants. Le niveau de diplôme n’est pas des plus importants car nous les formons directement au poste (bac ou niveau bac). Les candidats retenus doivent faire preuve d’une grande motivation et disposer d’un profil commercial. La formation se déroule sur 14 mois avec des périodes d’alternance dans les agences LCL (ou la Caisse Régionale IDF) et des périodes de formation à l’Université Paris 5.
A travers ce projet, nous formons des collaborateurs à nos métiers en espérant les accueillir au-delà de leur contrat d’alternance.

 

Sur quels métiers recrutez-vous via l’alternance ?

Le métier de Conseiller d’Accueil consiste à orienter les clients de la banque auprès des conseillers commerciaux spécialisés.  Il est considéré comme une plaque tournante dans l’agence, un réel aiguilleur. Ce poste peut être appréhendé comme une place centrale dans l’agence mais aussi comme un poste d’entrée qui peut évoluer vers d’autres métiers. C’est la 3ème année que nous proposons cette formation, les résultats, plutôt favorables sur les années précédentes, nous ont apporté un taux de transformation vers l’embauche d’environ 50%. Pour cette année 2011, la formation commence dès le mois d’octobre.
Nous avons évidemment d’autres besoins de recrutement, comme sur les Banques de Financement  et d’Investissement, pour lesquelles la qualification et l’expérience demandées sont beaucoup plus élevées. 

 

Avez-vous quelque chose à ajouter ?


LCL participe à d’autres programmes en faveur de l’intégration des personnes en situation de handicap : nous pouvons citer le programme HandiFormaBanque, une formation externe spécialisée sur les métiers de conseillers d’accueil et de téléconseillers.
L’équipe diversité et handicap s’implique énormément dans les processus de recrutement. Par exemple sur Handibanque.fr, les candidatures arrivent directement sur l’email des recruteurs mais l’équipe intervient dès le 1er entretien sur les aspects qui relèvent de l’adaptation du poste de travail ou d’autres questions liées au handicap. Nous faisons notre maximum pour que les entités recruteurs (LCL et autres listées ci-dessus) effectuent un travail mutualisé avec l’équipe diversité et handicap afin d’avoir une cohérence dans la politique de recrutement globale et l’insertion professionnelle de personnes en situation de handicap.