“Notre objectif est de faciliter l’intégration des personnes en situation de handicap au sein de l’AFPA”

Michèle Cambraye, Directrice Ingénierie de Parcours à la Direction de l’Ingénierie et de l’innovation
publié le 10 juin 2013
L'Afpa (Association nationale pour la formation professionnelle des adultes) est le premier opérateur de formation professionnelle en France. L'AFPA développe au niveau national, une offre globale et complète de formations et de services adaptés et accessibles à tous les publics, à commencer par ceux qui sont les "plus éloignés de l'emploi". Entretien avec Michèle Cambraye, Directrice Ingénierie de Parcours à la Direction de l’Ingénierie et de l’innovation, Afpa.
 

Quelle est la politique Handicap de l’AFPA ?

L’Afpa a toujours formé des personnes en situation de handicap, nous avons notamment signé des accords handicap avec l’Agefiph. (Nous n’avons plus aujourd’hui d’accord handicap avec l’Agefiph). Aujourd’hui, grâce aux mesures gouvernementales l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap est entrée dans le cadre de l’obligation légale. 

Nos chargés de recrutement sont sensibilisés au handicap et travaillent avec des outils spécifiques (tests adaptés au handicap, questionnaires d’autopositionnement prévention santé/ sécurité. Nous travaillons essentiellement en amont de la formation pour que le projet professionnel du candidat soit réalisable. Notre objectif est de faciliter l’intégration des personnes en situation de handicap de l’AFPA.

Nous avons également mis en place un référent handicap par centre de formation, qui coordonne les différentes actions d’aménagements et de sensibilisations entre le personnel de l’AFPA et les alternants en situation de handicap, tout au long du parcours professionnel.

Quels types d’aménagement proposez-vous aux candidats ?

Le référent handicap est l’interlocuteur privilégié du stagiaire en situation de handicap et du personnel du centre. Il est médiateur et facilitateur et participe activement à la mise en place des solutions qui permettront la réussite du parcours de formation de la personne. 

Au niveau national, des ingénieurs de formation spécialisés en ergonomie peuvent apporter un appui technique pour l’accessibilité des dispositifs de formation. En fonction de leurs préconisations nous mettons en place des solutions d’aménagements :  
  • Adaptation des horaires pour permettre des soins médicaux externes,
  • Information et sensibilisation des formateurs par une structure spécialisée,
  • Recours gracieux à un transporteur spécialisé,
  • Accessibilités des locaux, 
  • Aménagement ergonomique des postes de travail,
  • Aménagement des sanitaires,
  • Accompagnements spécifiques : prises de notes, interprétariat, interfaces...

Toutes les formations de l’AFPA sont accessibles aux personnes en situation de handicap ?

Oui, toutes les formations sont ouvertes aux personnes en situation de handicap. Les chargés de recrutement utilisent des questionnaires d’autoposition sur les exigences du métier, cela permet de vérifier la faisabilité du projet vis à vis du handicap de la personne. Le candidat doit également prendre conscience de ses capacités et de savoir si la formation lui correspond. 

Quelles formations proposez-vous ?

La plupart des secteurs sont concernés (bâtiments travaux public, hôtellerie restauration, transport logistique, réseaux électriques et télécommunications, fonctions support et administratives, vente et distribution). Nous avons 230 formations et des remises à niveau.  Au sein de l’Afpa nous fonctionnons par niveau :

  • Niveau V, équivalent au niveau CAP ou BEP,
  • Niveau IV, équivalent au niveau bac,
  • Niveau III, équivalent au niveau bac + 2,
  • Niveaux I et II, équivalent au niveau bac + 4.

Toutes les formations dispensées par l’AFPA sont reconnues pas l’état et sont sanctionnées par des titres professionnels. 

Quelles sont les différentes étapes de recrutement ?

Nous collaborons essentiellement avec Pôle Emploi, les Cap Emploi et les MDPH qui nous transmettent des candidatures et participent à la validation des critères et au montage financier. 

En ce qui concerne les critères d’entrée en formation cela dépend de la formation choisie, mais notre objectif n’est pas de refuser des candidats mais plutôt de les aider à construire leur projet, si le niveau ne correspond pas à la formation nous proposons des remises à niveau.

Combien de stagiaires  en situation de handicap intègrent l’AFPA ?

En 2011, nous avons formé 8600 candidats en situation de handicap.