" Ouvrir l’alternance au handicap "

" Ouvrir l’alternance au handicap "
Charles-Antoine Berthonneau, Chargé de la Mission Handicap HAND’IGS et Responsable Formation ESAM
publié le 10 mai 2011

Se tiendra le 17 mai, sur le campus du groupe IGS, le forum Alternance et Handicap HAND’IGS. L’occasion de rappeler à tous que l’alternance est une option possible pour les étudiants en situation de handicap.

 

D’où est venue l’idée d’un forum consacré à l’alternance et au handicap ?

 

La mise en place de cet événement repose sur un constat simple. Parmi tous les efforts en faveur de l’emploi et de la formation des personnes handicapées, trop peu sont spécifiquement dédiés à l’alternance. Alors même que les entreprises réaffirment avec constance leur intérêt pour ce type de recrutement. Il est nous est donc apparu comme nécessaire, au cœur de notre mission d’enseignement, de pallier cette lacune dommageable pour les personnes en situation de handicap.

 

 

Comment va s’organiser la journée ?

 

De nombreux moyens seront mobilisés. Le but est de permettre aux jeunes en situation de handicap de découvrir la diversité de formations en alternance de niveau bac à bac +5 en gestion, informatique, ressources humaines ou encore commerce. Sont au programme des informations sur nos écoles et cursus, mais aussi la présence d’entreprises partenaires, pour des entretiens et de potentiels recrutements en cursus alternés. Hanploi.com, site emploi pour les personnes handicapées, présentera ses activités, et enfin Jobinlive proposera un atelier de coaching et de réalisation de CV vidéo. Une journée riche en perspective !

 

 

Quels sont les objectifs et les attentes pour cet événement ?

 

L’objectif est d’ouvrir littéralement les portes du campus, et permettre ainsi à tous ceux qui bâtissent un projet professionnel d’appréhender sans tabou ni barrière l’ensemble des formations existantes. Le parti pris du groupe IGS est d’encourager le « vivre ensemble ». L’alternance, étant par nature une formation mixte, sait allier avec efficacité temps en classe et temps en entreprise, suscitant ainsi un partage profitable d’expérience. Pourquoi ne pas conserver cette notion enrichissante de mixité jusqu’au sein des promotions, mêlant élèves valides et handicapées ? C’est là une nécessité, aux bénéfices certains à court comme à long terme. Ceux assis aujourd’hui sur les bancs de l’école seront les managers de demain, et il s’agit de faire bouger sans tarder les mentalités de tous.

 

 

Au-delà du forum Alternance et Handicap, quels sont les événements et engagements portés par le groupe IGS ?

 

Notre engagement s’appuie sur deux axes forts. D’abord la sensibilisation, au travers d’actions telles que la mise en place du forum du 17 mai, ou encore via l’organisation depuis trois ans d’une semaine dédiée à la thématique du handicap : « Venez changer de regard ». L'idée est de mettre les apprenants en mouvement, et de les aider à aborder différentes problématiques : handicap et cours, handicap et travail, handicap et vie professionnelle… Autre exemple : la création en mars dernier d’un événement autour du basket fauteuil. Par la démonstration de cette discipline exigeante, puis la mise à disposition de fauteuils pour un match d’essai entre valides et handicapées, ont pu être abordées les questions de performance, d’esprit d’équipe… Des notions essentielles. Vient ensuite l’accompagnement, qui peut passer par la mise à disposition de matériel spécifique ou par l’intervention en classe d’une psychologue, qui aide à libérer la parole et conforter l’acceptation de tous.

 

Propos recueillis par Amandine Chauve